Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

photos-QB 4903

  Catherine Prada débute le violon à la Schola Cantorum avec Colette Jérôme qui lui transmet un indéfectible amour de l'enseignement, sous la houlette d'Alfred Loewenguth, puis travaille un temps avec Mme Graef au sein de l'École Loewenguth nouvellement créée. Dès ces premiers pas et jusqu'à la fin de ses études classiques, elles joue en orchestre dans les "Orchestres de Jeunes Alfred Loewenguth", découvrant peu à peu auprès de ce grand Maître le répertoire, le bonheur de jouer ensemble, de se produire dans de grandes salles (Pleyel...) devant un public nombreux, la responsabilité de chacun au sein de l'orchestre comme dans sa présence au monde, la richesse de la vie de tournée (Allemagne, Suède...)...

 

Toujours au sein de cette école, c'est auprès du très patient et ecclectique Philippe Langlois (quatuor A. Loewenguth) qu'elle découvre le répertoire. Par la suite, lui offrant de nombreux remplacements dans sa classe où elle est elle-même élève, Jean-Pierre Sabouret (également 2ème violon de ce quatuor avant d’être le celui du Quatuor Via Nova) lui permet de confirmer son goût pour l'enseignement, tout en lui transmettant avec méthode et humanité son exigence et sa passion du violon en tant qu'instrument. 

 

Aboutissement logique d'un parcours musical habité par la musique d'ensemble, en famille essentiellement, mais souvent aussi avec ses camarades, c'est auprès d'Alain Sabouret à l'ENM de Créteil en formation sonate, puis de Claude Burgos à l'ENM de Bobigny en trio avec piano puis quatuor à cordes, qu'elle reçoit les clef et les méthodes du travail de la musique de chambre.

 

Elle a croisé la route de nombreuses personnalités qui, toutes, lui ont laissé une bribe ou un secret de leur savoir musical: Zoltan Vérès, Flora Elphège, Alain Le Floc'h, Jean Michel Berette, Isabelle Flory, Nicolas Riesler...

 

Son passage par la case Sorbonne, où elle a obtenu une licence de musicologie, a structuré sa compréhention de l'histoire des arts et du langage musical, en s'appuyant fortement sur l'expérience chorale et orchestrale vécue au sein du Choeur et Orchestre de l'Université Paris Sorbonne, sous la direction de Jacques Grimbert.

 

Elle est l'auteure d'une méthode de violon ("Le Grand Diapason") et de deux cahiers d'études publiés chez Combre. Après avoir longtemps enseigné en région parisienne, elle s'est installée en Sarthe où elle enseigne dorénavant. 

Partager cette page

Repost 0
Published by