Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 00:13

Le voilà donc passé, ce stage qui m'a tellement occupée! Il n'a pas neigé, il n'y a pas eu de tempête, ni de grève, ni de quelconque catastrophe... Il a même fait beau, un temps splendide qui a permis aux stagiaires de prendre un café printanier au soleil dans le jardin du Logis de Bercé (c'était le moins!), le gîte communal de Jupilles, où les parisiens avaient leurs quartiers, et où nous avons déjeuné  entre les répétitions.

 

Après avoir beaucoup souffert sous notre férule, et aussi beaucoup ri, en fait, les trois groupes ont donc présenté leur travail:


IMG_1421.JPG

 

 

 

un mouvement de quatuor de Carl philipp Emmanuel Bach, 
auquel je n'ai pas resisté de participer,

 

 

 

 

IMG_1425.JPG

 

 

 

 

Un mouvement de quatuor de Haydn, soutenu par Geneviève qui tenait la partie de violoncelle en remplacement d'un stagiaire malade,

 

 

 

 

 


 

IMG_1432_2.JPG

 

et enfin, un mouvement de quatuor de Mozart, par  quatre purs produits d'écoles de musique et de conservatoires dont le groupe a déjà reçu un nom, "le quatuor Grupetto"...

 


 

  En deuxième partie de ce concert, le quatuor a pu retrouver son enthousiasme en se jetant dans les flots tumultueux du premier mouvement du "quatuor Américain", puis dans les chatoyantes sonorités du piano de Marion Laurent qui jouait avec nous les deux mouvements centraux du quintette avec piano de Dvorak. Malgré les imperfections, les difficultés, c'est un concert qui m'a donné une grande faim de travail! C'est à cause de cette sensation formidable de liberté à quatre, ce théâtre en musique, dans lequel on doit respecter le texte sans jamais le figer, où chacune peut tenter de surprendre sans jamais risquer de désarçonner... La première fois qu'on joue une oeuvre est véritablement magique lorsqu'on l'a bien travaillée: elle se révèle enfin, s'offre à notre oreille autant qu'à notre désir, elle est comme un plat dont on a essayé de goûter tous les ingrédients et d'imaginer les saveurs après cuisson, et qui ne se révèle qu'au sortir du four!

IMG_1447_2.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Le quatuor de Bercé - dans La vie du quatuor
commenter cet article

commentaires