Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 00:01

Saint-Martin

 

Mardi 22 février, nous avons présenté le quatuor à près de 500 enfants d'Allonnes... Six écoles primaires de la villes avaient chacune déplacé un groupe de 70 à 117 d'élèves jusqu'à l'école de musique. Pour l'occasion, le directeur de l'école avait "mis en scène" la petite salle d'auditions du rez de chaussée, tendant un tissus noir derrière une scène surélevée de 40cm et plaçant de part et d'autre des projecteurs du plus bel effet...

 

Nous avons pris le parti d'être en train de jouer chaque fois qu'un groupe s'installait - nous avions choisi des petits quatuors pédagogiques de Sheila M. Nelson, qui nous reliaient intérieurement avec notre mission dans nos propres écoles. Cette mise en scène un peu spectaculaire a chaque fois eu l'effet de mettre les groupes en condition d'écoute maximum. Pour le dernier groupe, nous avons carrément joué le jeu d'un concert, les laissant s'installer comme dans un vrai spectacle, arrivant du fond de la salle, nous accordant sans un mot et jouant une grande partie du 1er mvt du quatuor de Borodine.

 

six fois 45mn d'explications, d'exemples musicaux, mélangeant blagues et choses très sérieuses, faisant parfois participer les classes... À la fin, nous étions bonnes à jeter et deux d'entre nous avions encore 2 ou 3 heures de cours...

 

 

accord

Puis le grand jour est arrivé: Samedi 26 février, à l'église Saint-Martin d'Allonnes. 

Vide, évidement elle faisait tourner les sons pendant le raccord, et comme nous n'avions travaillé que dans des salles plutot sèches, c'était assez destabilisant. Le public a changé l'acoustique du tout au tout, et pour Mozart, c'était un véritable régal. Un public chaleureux, soit dit en passant, même si peu nombreux. Pas un élu... Pas un responsable (mis à part bien entendu, le directeur de l'école de musique, au petits soins!)... Le curé a fait une courte introduction très remarquée par nos proches, qui ont aprécié en connaisseurs la finesse de sa présentation, le caractère chaleureux et aimable de son invitation à se laisser aller à la musique...

 

Mozart

Comme je n'en rate pas une, je suis entrée sur scène sans ma partition, et à peine mes collègues arrivaient à leurs chaises que j'ai du promptement rebrousser chemin pour aller la chercher dans la sacristie... Effet garanti brisant irrémédiablement mes efforts pour "faire sérieux"...

 

 

 


Le chef ne change pas de place

 

 

 

Bien-sûr, il y a eu quelques ratés, quelques incertitudes, quelques trous dans la dentelle des notes, mais globalement, nous étions vraiment contentes: notre bateau à 8 oreilles fait plus que flotter, il peut naviguer honorablemente et surtout agréablement!

 

Les regards aussi ont circulé sans crispation tout au long du concert.

 

 


 

 

Puis nous avons pris une semaine de vacances (je n'ai même pas emporté Sylvestre, c'est dire!).

 

Saint-Jean de Maurienne

 

Nous nous sommes retrouvées toute une journée une semaine après, pour entamer le travail des 7 paroles et du 8e quatuor de Chostakovitch. Aujourd'hui nous avons encore passé la journée ensemble à préparer le concert de Dimanche, à l'Eglise Notre-Dame du Pré au Mans. Malgré les panneaux de bois que j'avais disposés dans ma salle de musique pour  donner un peu de resonnance, nous avons eu bien du mal à retrouver la chaleur de la petite église Saint-Martin... Le Pré va encore nous surprendre...


Salut final

Partager cet article

Repost 0
Published by Le quatuor de Bercé - dans La vie du quatuor
commenter cet article

commentaires