Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 20:41

A quand un concours d'operas sur ce sujet?!

 

Je me suis insurgée l'an dernier contre la tendance actuelle à faire prédominer la pratique sur l'apprentissage. Cela a une application directe dans notre pédagogie: Afin de lutter contre l'indigence des cours magistraux que nous avons supposément subis dans notre malheureuse enfance, nous avons inventé le projépédagogique. Ce gloubiboulga épuisant se dégustait au début comme un dessert, en fin d'année. A présent, il fait partie des 5 fruits et légumes qu'il faut digérer tout au long de l'année. En "région", les écoles sont petites et l'heure est aux regroupements qui permettraient, dans l'idéal, de "mutaliser" les moyens, les effectifs, les idées... et tout... et tout... Résultat: Les projets de classes (pour faire tenir la classe au sein de l'école), les projets d'école (pour faire tenir l'école au sein de la collectivité), les projets inter écoles (pour mutualiser les effectifs et agrandir la taille des ensembles), les projets départementaux (pour la même raison et pour justifier les schémas départementaux). Et entre tous ces projets, quelques moments rares pour apprendre à poser son archet sur quatre cordes, ses quatre doigts sur une touche noire aux emplacements mystérieux...

 

une gageure...

 

Alors Les projets sont ils un objectif, un moyen, une vitrine?

Alors l'apprentissage est-il un objectif, un moyen, un pretexte?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le quatuor de Bercé - dans Enseignement
commenter cet article

commentaires