Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 20:48

Dans la maison vide qui nous sert de repère, quatre chaises attendent leurs musiciennes... Et deux pupitres attendent leurs collègues. Je vais sagement les voir tous les jours et pour les faire patienter, je travaille à ma chaise en imaginant mes trois acolytes: ici, avec l'alto, là, fin de phrase avec le second, plus loin, se couler dans le violoncelle... Entre ces murs quasi neufs, blancs et vierges de son, je fais résonner Mr Loyal, le métronome (marqué comme des chaussettes d'enfants préparées pour la classe de neige, Il s'appelle prada, ce qui fait que tout le monde a souvent envie de lui dire "tais-toi prada!"...), afin que ces murs s'impègnent de sa régularité sacrée, et nous en nimbe lorsque nous travaillons!









Les pages de cette édition sont immenses, ce qui a un gros avantage visuel, mais qui rend les photocopies de "tourne" incommodes, alors chacun s'arrange comme il peut...


Tiens, ici, après la deuxième course-poursuite du dernier mouvement, apparaît le thème primesautier inspiré de celui du premier mouvement, que le premier violon va échanger avec l'alto, avant de reprendre leur course. On dirait un film de Charlot, où tout va trop vite, où chacun court après quelqu'un d'autre et se cogne dans un troisième... Dans une des versions que nous avons écoutées, le quatuor s'arrête brutalement entre chaque partie, comme pour donner un effet de collage. Je n'aime pas, mais c'est assez prodigieusement réalisé. ça a quelque chose d'assez surréaliste, ces changements tranchés binaire/ternaire, traits/thèmes; peut-être est-ce pour suggérer le souvenir, le rêve décousu et débridé qui sera si brutalement interrompu?

Je préfère la version plus sage du "quatuor Smetana", qui réalise de si subtiles transitions... quelle maîtrise.
Pour l'heure, nous en sommes encore un peu à prendre notre respiration au début, et vas-y, plonge et nage le plus vite possible! Quand ça marche, c'est plutôt assez excitant!

Partager cet article

Repost 0
Published by Le quatuor de Bercé - dans La vie du quatuor
commenter cet article

commentaires